ATALAYE, WATINE in french

En 3 albums dans la langue de Shakespeare, Watine a créé sa marque de fabrique.

Les citations de presse ne manquent de souligner sa singularité.

Découverte en 2006 sur DERMAPHRODITE avec un univers trip hop très produit, elle précise un univers personnel de pop cinématographique sur les 2 albums B-SIDE Life (2009) et STILL GROUNDS FOR LOVE (2011).

En 2012, parenthèse au milieu de son propre travail de composition et d’écriture, Watine choisit de donner ses voix sur un album consacré à l’immense poétesse Emily Dickinson. Ce projet lui est présenté par le musicien folk multi-instrumentiste Paul Levis : THIS QUIET DUST dont le premier satellite, est un 7 titres – sortie digitale le 15 avril.

D’ici la fin de l’été, viendront d’autres satellites qui contribueront à garder le projet en actualité : Vynil, clip, live filmés, concours de remix.

En octobre : Sortie d’un album avec inédits et bonus

En 2013, Watine amorce un virage personnel et tente l’aventure de l’écriture en français. JD Beauvallet des INROCKS, qui qualifiait son univers d’outre-pop, lui souffle le nom du projet ATALAYE « le guetteur » en basque, celui qui voit loin, avant les autres.

Atalaye - Watine in frenchWatine invite son piano épique à travers ces harmonies mineures et majeures qu’elle affectionne particulièrement. Elle appelle ses fidèles fantômes, Satie et Fauré sur ses touches d’ivoire. Et puisqu’il faut souvent faire des résonances, si on l’interroge, elle vous parlera de Regina Spektor, comme d’un modèle et du « réalisme magique »(1) comme d’une famille de coeur.

Pour la scène, elle s’associe au duo électro-acoustique Sonicbright (violon et machines).
Premier live : 28 mai 2013 aux Trois Baudets
(en duo piano/chant, violon)
Un EP est annoncé pour le premier trimestre 2014.

> Suivre toute l’actu sur la page Facebook ATALAYE

(1)Le réalisme magique est un courant artistique et littéraire qui fusionne la posture narrative et la teneur poétique, où le réel est en même temps l’imaginaire, le merveilleux qui empoigne, métamorphose et élève. (Cent ans de solitude, de Gabriel Garcia Marquez)

Leave a Reply

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>