MAISON WATINE: 1er extrait

Chers amis,

2012 prend doucement ses quartiers d’été et ce sera le moment d’une cinquième sortie du label Catgang !

Après la sortie de Still Grounds For Love, j’avais approché quelques amis en leur demandant de se réapproprier leur titre préféré de l’album… Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie de MAISON WATINE !

Un projet jouissif, extraverti, inattendu, foutraque orchestré par 7 remixers géniaux:

- STARS ALSO DIE
- THE SECOND LEFT HAND
- BEN UNZIP
- CHED HELIAS
- MAX LEONIDAS
- TYCHO BRAHE
- JON KENNEDY
et un une version retravaillée par moi même

L’album sort en CD (édition limitée à 300 exemplaires) et en digital (iTunes, Amazon, Spotify etc.), à partir du 29 juin.

Je vous invite à découvrir l’un de mes titres favoris de l’album, une version de Books and Lovers, remaniée par mon ami Tycho Brahé:

J’ai toujours entendu dire que les DJ’s n’étaient pas des musiciens et l’inverse. Je pense que vous serez surpris et que ce LP fera mentir la légende!

Merci pour votre soutien,
Catherine Watine

NOUVELLE VIDEO: LE COURS DE MA VIE

Avec la sortie de mon 3e album Still Grounds For Love, j’avais appréhendé quelques amis artistes graphistes, vidéastes pour leur demander de choisir le titre qu’ils aimeraient clipper.

Plusieurs chansons de mon album ont pu ainsi être déjà mises en image: « The story of that girl« , « Trying to » et bien sûr « The Strings of my fate« , Lauréat du prix Dailymotion au Festival international des Arts du Clip 2011.

Je suis heureuse de vous présenter aujourd’hui « Le Cours de ma vie« 
Ce film a été réalisé à partir de photos de Marion Lanciaux. Elle s’est spécialisée depuis quelques années sur les formats Polaroids, en achetant des vieux films dès qu’elle peut en trouver… Ses photos sont pleines de poésie, d’onirisme, de questionnements.
J’avais depuis longtemps l’idée de monter un clip à partir de ses polas. L’occasion s’est présentée avec ce titre, et j’ai demandé à Benjamin Sanchez (qui avait déjà réalisé par le passé les clips de “Sing c’est la vie” et “Charabia”, et “Much to be done”) de créer un lien entre les polaroids pré-sélectionnés, qui puisse accompagner le seul titre en français de mon nouvel album.

Sinon, nous travaillons actuellement sur le prochain clip: « Connected Queen »
Ce sera la 2e vidéo officielle de l’album. La réalisation est signée par Thomas Guerigen (Co-production Baghera Films, Catgang), celui-là même qui a dirigé « The Strings of my fate« , et plusieurs titres de mes albums précédents.

Il y aura un carrosse cosmonaute, une planète verte, une connected queen… On l’attend pour début 2012 !

Un sujet sérieux

Aujourd’hui j’aborde un sujet sérieux, le SON… Pas celui que nous fabriquons, mais celui que nous écoutons !
L’air de rien, l’ère du numérique, MP3, Ipods, smartphones… nous a déshabitué des chaînes haute fidélité qui faisaient la fierté de nos ancêtres dans leur salon.
Certains tiennent encore bon avec leurs platines vinyles et cette niche n’est pas prête de mourir ! dieu merci !

Il y a un homme, un passionné qui se fait le chantre du son (et de l’image) de qualité sur son site internet. Il teste jour après jour tous les maillons de la chaîne de reproduction, lecteurs, amplis, enceintes, avec une oreille musicale, car il chronique des disques aussi…
C’est ainsi que nous nous sommes rencontrés : il avait apprécié la qualité de la production de l’album B-SIDE Life, et j’ai pu, régulièrement, aller écouter sur ses enceintes de monitoring, l’avancement de ma nouvelle production STILL GROUNDS FOR LOVE.

Il m’a fait rencontrer à son tour un ingénieur de mastering de haut niveau: Raphaël Jonin.
Et nous sommes devenus insensiblement des amis !

Notre dernière rencontre a été “fixée” sur un interview sonore, me faisant par là-même tester la qualité de son Pocket enregistreur Nagra professionnel !

Alors, surtout, si vous devez vous équiper en Hi-Fi, allez sur son site, posez-lui des questions sur son mail… Vous ne serez pas déçus !

J’ai quant à moi flashé (mais pas acheté …c’est quand Noël ?) sur ceci !

Liens:
Le site ECOUTEZVoir
ITW Watine evmag.fr

The Story Of That Girl - Unofficial Video

L’histoire de cette fille… Ou les heureuses coulisses de notre vie de saltimbanque ..

Greg Bod a la passion de la musique et de la video. Il me contacte un jour après avoir écouté l’album B-Side Life (Greg, dis-moi si je me trompe !!) et m’annonce une surprise pour bientôt. C’était avant la fin 2010 !

De fait, je vais voir voir sur sa page Youtube les travaux qu’il avait pu mener à bien sur certains de ses coups de cœur.. Et je comprends immédiatement que je vais être son prochain champ d’expérience videaste sur l’un des titres de l’album B-SIDE Life !
Des e-mails réguliers ont fait croître ma curiosité, les mois ont passé.. à tel point que je pensais que le désir ne parviendrait jamais à réalité car dernier souci, son banc de montage avait rendu l’âme..(je suis confuse Greg d’avoir pu imaginer cela !)

Et nous voici (comme le temps passe vite) à plus de 6 mois de son premier contact !
Mais chemin faisant, l’album STILL GROUNDS FOR LOVE était sorti.. Alors, bien que parti primitivement sur l’idée de cliper “Oceans and Captains” (album B-SIDE Life), Greg s’est finalement attaqué à “The story of that girl”, le premier single de l’album STILL GROUNDS FOR LOVE !

Décidemment cette “girl” voyage beaucoup !

Revenons à Greg.. Car l’histoire ne s’arrête pas là !

D’e-mail en e-mail, nous avons tissé une relation amicale, et Greg est devenu mon “relais promo” sur Brest et la région. Il a décidé que je viendrais jouer chez lui, a alerté le banc et l’arrière-banc, des lieux de concert, des productions, des artistes… J’espère pour lui (presque plus que pour moi..) qu’il réussira à concrétiser cet enthousiasme qui me touche énormément !
Il aimerait que je puisse faire la première partie de Florent Marchet qui va jouer au Vauban en novembre prochain ! Cela ne sera sûrement pas le cas, ou alors, fortiche le garçon ! Quand on connaît les circuits, les réseaux.. La tâche semble impossible !
Mais avec l’opiniâtreté du bonhomme, qui est maintenant officiellement le “Responsable local de la diffusion promotionnelle de Watine” sans doute que je finirais bien par venir jouer à BREST !

J’aimerais rencontrer d’autres Greg.. Dans d’autres régions… Quel plaisir d’être portée à ce point !
Un grand merci Greg !

Et du coup, je pourrais honorer un rendez-vous à la FNAC de LORIENT pour un show-case, et rencontrer le célèbre Yvan SHINTU qui anime Les Détourneurs de Corbillards/ L’Oreille de Moscou à Radio Bro Gwened (radio associative en centre bretagne) qui m’avait consacré une émission d’une heure à la sortie du premier album Dermaphrodite ! Lequel Yvan m’a également donné une longue liste de salles de concerts dans la région, pour que je puisse venir !!
Et du coup, passer voir tous mes copains artistes de cette façade atlantique et jouer aussi à Rennes. Ah quel programme !!

A moi la Bretagne !!!

Encore une histoire de rencontre virtuelle, graphique cette fois-ci !

Je consulte quasi-quotidiennement Facebook à la recherche de nouveaux talents. De l’intelligence, de la sensibilité, être dans l’air du temps, participer aux aventures collectives tout en gardant une forte patte individuelle – voilà ce qui arrête mon œil ou mon oreille…

Sur des pages amies, mon œil s’est justement arrêté il y a plusieurs mois sur le logo de l’association bordelaise INDICIBILIS. J’ai immédiatement cherché qui avait réalisé ce logo car je lui trouvais de la force, de la grâce et un graphisme très intéressant. La signature portait le nom de Karolina Lysiak.

J’avais quelques minutes creuses à ce moment-là et j’ai eu envie d’en savoir plus sur elle ! Me voilà fouinant sur google pour trouver son book ! Et là, absolu coup de cœur pour quelques unes de ses réalisations et surtout, pour le sens immédiat et très résonnant de ses interprétations.
Je l’ai donc contactée sur Facebook, et 1 mois plus tard, elle m’envoyait les premières esquisses dans lesquelles se trouvait la pochette de STILL GROUNDS FOR LOVE , sans aucune hésitation.

Voici les 2 autres épreuves auxquelles vous avez échappées:

L’épreuve n°1 était une sorte de passerelle avec la fillette de l’album précédent B-SIDE Life, intéressant de trouer une barricade pour aller vers la liberté… Mais peut-être travail trop photographique, par rapport au dessin trait que je souhaitais.

L’épreuve n° 2 était charmante, mais trop illustrative et pas assez de sens…

L’épreuve n°3 était la bonne, la meilleure direction, la seule envisageable d’ailleurs pour illustrer le propos de STILL GROUNDS FOR LOVE. Selon l’expression consacrée, je n’ai pas besoin de vous faire un dessin !!! Coup de foudre immédiat partagé par toutes celles et ceux qui ont pu voir le visuel de l’album depuis.

http://karolina.ultra-book.com/
N’hésitez pas à vous balader sur son book.

Mais ce n’est pas tout ! Facebook est un trésor, je vous dis !!

Dans le livret du digipack, nous avons inclus des peintures de mon amie Alexandra ELDRIDGE, qui habite à SANTA FE (Nouveau Mexique/USA) à qui j’ai demandé si je pouvais lui emprunter quelques unes de ses belles divagations, pour les héberger sur le livret.
Alexandra est aussi une rencontre Facebook. Son travail me touche, il y a de la délicatesse, une grande féminité, et un grand espace de rêve dans son travail. Faites-y un tour ! http://www.alexandraeldridge.com/
Ses “paintings” et ses “works on paper” sont juste sublimes !

Enfin, les textes des chansons sont sur le livret, pour qui voudrait les chanter avec moi, lors d’un concert ! J’ai eu ce plaisir immense de voir quelqu’un connaître par cœur l’une de mes chansons. C’était à ALBI, au Jour de Fête, elle se prénomme Marie !! Et oui, cela n’arrive pas qu’aux “grands” autres !

Le digipack de STILL GROUNDS FOR LOVE mérite votre discothèque, à n’en pas douter !! Ce n’est pas complètement un “joke”, ni même un “joker”…

Il sera disponible à partir de la semaine prochaine

Free MP3: I'll be your mirror (Nico Cover)

>> Télécharger Tycho Brahé / Watine – I’ll be your Mirror
(NICO & THE VELVET UNDERGROUND revisité au ukulele par Tycho Brahé et à la voix par WATINE)

Ce titre est extrait de l’album GEOGRAPHIES, Apologie de la reprise collective
Ce nouvel album de Tycho Brahé qui va sortir en avril, contient des versions de chansons de Tom Waits, Neil Young, Will Oldham, Cat Power, Trisomie 21, Low, Cold War Kids, Spencer Davis Group et du Velvet Underground.

J’ai connu Tycho Brahé avec un coup de foudre ressenti à l’écoute de son titre « Sortir de l’hiver » posté sur un site communautaire de musique.
Je ne sais pourquoi ce titre m’avait plongé dans une profonde mélancolie avec son chuchotement tendre et cette guitare qui s’emmêle dans un magnifique sample de l’âme slave posé avec beaucoup d’efficacité tout au début du titre. Je me suis faite embarquer dans les steppes enneigées de la grande Russie, j’y ai vu Michel Strogoff et la belle Nadia dans les glaces, j’ai senti l’étirement de l’hiver se mourir au feu d’une cheminée crépitante, et j’ai vu cette femme aux pommettes hautes et aux rubans colorés qui dansait pour une guitare qui émergeait printanière, pour le regard d’un homme qui voulait sortir de l’hiver et de ces vents hurlants.
Ce titre était court, juste assez court pour engendrer la frustration et l’écouter plusieurs fois de suite..

Alors, j’ai cherché à connaître qui se cachait derrière ce nom d’un astronome danois, nous avons parlé par mail, nous nous sommes rencontrés sur un banc sur une grande place, il faisait froid, le bonhomme ressemblait à ce que j’en avais imaginé, chaleureux et perché, élégant et distrait, passionné et passionnant !
Je suis allée ensuite voir Geoffroy en concert au Divan du Monde, dans une formation aléatoire et one shot. Avec sa guitare vacillante, son ukulele, ses toy instruments, il m’a à nouveau happée dans cet univers que je ne connais que trop bien, un pays des merveilles où tout est feutré, poétique, inventif, inclassable, et hautement addictif !
J’ai retrouvé ce titre de longs mois après ma première écoute, sur son album Le Temps qui passe.
Je lui en ai dit tout le bien que je pensais… Et je me retrouvais quelques semaines ou quelques mois plus tard, peu importe… Avec Geoffroy, le temps qui passe est très élastique.. Et ne se mesure pas avec notre ordre terrestre…. à enregistrer ma voix pour une cover de Nico et du Velvet Underground !

Un très joli cadeau, une évasion nécessaire parce-que non préméditée et totalement dans le plaisir !
Merci Tycho Brahé et longue vie à toi et à ce nouvel album de reprises !”

Liens :
http://tychobrahe.fr/
http://tycho-watine.viinyl.com/