Commençons à parler d'ATALAYE un peu plus sérieusement...

carre

A la fin du mois d’octobre, nous traversons la Manche pour aller à la rencontre de Ian Caple dans un manoir totalement dédié à l’enregistrement de l’album ATALAYE qui n’abritera que des chansons en français.

Nous, c’est :

Gaelle Deblonde violon
Catherine Watine piano et chant
Nolwenn Nô accordéon
Marc Denis guitar/bass
Arnaud Delannoy metallophone, scie, harpe, instruments à vent
Ian Burdge violoncelle
Martyn Barker batterie
Ian Caple production et recording mixing

+ guillaume Carayol video, et Céline qui viendra de Londres pour exercer son oeil de photographe.. (j’adore ses N&B)
et la visite annoncée aussi de l’ami Jean-Daniel Beauvallet, Ministre de la Propagande comme il se nomme aux INrockuptibles, qui habite Brighton à moins de 10 miles de notre lieu d’enregistrement.

A bientôt le bonheur de vous en reparler !!

Gimmick..
Pour te dire la raison qui me pousse à te dire toutes ces choses qui me touchent
je vois le bonheur à mes trousses

LA NEWS
Catherine WATINE

mnt harry2

pleyel UK 2

picture_MOBILE

ATALAYE, WATINE in french

En 3 albums dans la langue de Shakespeare, Watine a créé sa marque de fabrique.

Les citations de presse ne manquent de souligner sa singularité.

Découverte en 2006 sur DERMAPHRODITE avec un univers trip hop très produit, elle précise un univers personnel de pop cinématographique sur les 2 albums B-SIDE Life (2009) et STILL GROUNDS FOR LOVE (2011).

En 2012, parenthèse au milieu de son propre travail de composition et d’écriture, Watine choisit de donner ses voix sur un album consacré à l’immense poétesse Emily Dickinson. Ce projet lui est présenté par le musicien folk multi-instrumentiste Paul Levis : THIS QUIET DUST dont le premier satellite, est un 7 titres – sortie digitale le 15 avril.

D’ici la fin de l’été, viendront d’autres satellites qui contribueront à garder le projet en actualité : Vynil, clip, live filmés, concours de remix.

En octobre : Sortie d’un album avec inédits et bonus

En 2013, Watine amorce un virage personnel et tente l’aventure de l’écriture en français. JD Beauvallet des INROCKS, qui qualifiait son univers d’outre-pop, lui souffle le nom du projet ATALAYE « le guetteur » en basque, celui qui voit loin, avant les autres.

Atalaye - Watine in frenchWatine invite son piano épique à travers ces harmonies mineures et majeures qu’elle affectionne particulièrement. Elle appelle ses fidèles fantômes, Satie et Fauré sur ses touches d’ivoire. Et puisqu’il faut souvent faire des résonances, si on l’interroge, elle vous parlera de Regina Spektor, comme d’un modèle et du « réalisme magique »(1) comme d’une famille de coeur.

Pour la scène, elle s’associe au duo électro-acoustique Sonicbright (violon et machines).
Premier live : 28 mai 2013 aux Trois Baudets
(en duo piano/chant, violon)
Un EP est annoncé pour le premier trimestre 2014.

> Suivre toute l’actu sur la page Facebook ATALAYE

(1)Le réalisme magique est un courant artistique et littéraire qui fusionne la posture narrative et la teneur poétique, où le réel est en même temps l’imaginaire, le merveilleux qui empoigne, métamorphose et élève. (Cent ans de solitude, de Gabriel Garcia Marquez)

THIS QUIET DUST OUT NOW !

Nouveau projet 2013: THIS QUIET DUST

maintenant disponible sur Bandcamp, iTunes, Spotify, Deezer etc.


Catherine Watine et Paul Levis à bord d’un nouveau projet folk réalisé à la maison en papillonnant autour des poèmes d’Emily Dickinson

Avec quatre albums autoproduits sur son propre label Catgang Productions, Catherine Watine pourvoit inlassablement son fonds de commerce de comptines outre-pop laissant la part belle à des cordes et des pianos fantômes. Une musique de cinématographe.Avec 2 albums autoproduits sur son propre label ELV Music, et plusieurs musiques de scène pour le théâtre, Paul Levis pourvoit inlassablement son fonds de commerce de fantômes folk alternatifs et de paysages sonores fourmillants, laissant la part belle aux guitares, aux cordes, aux percussions et autres breloques. Une musique de derrière la porte ; entre qui veut.Leurs déambulations, leurs courses parallèles, parfois convergentes, et vice et versa, ont fini par se confondre pour une parenthèse sombre et lumineuse, genèse du projet THIS QUIET DUST. Décliné en plusieurs chapitres, ouvert à tous les vents, TQD est une parenthèse, un pas de côté, prenant pour prétexte lumineux la poésie sensorielle et échevelée d’Emily Dickinson, son mysticisme à taille humaine, son art hautement musical de la concision et de la juxtaposition, mélancolique et ardent.Paul compose, joue, arrange. Catherine traîne sa voix grave enfantine dans les remous et les boucles de guitares, de cordes, de cuivres, de wurlitzer, de percussions bricolées, etc…Appelé en renfort avec son archet de violon, son bugle, sa clarinette, ses flutes, etc… Arnaud Delannoy, l’acolyte des premières heures de la formation WATINE sur scène, apporte les dernières couleurs au tableau.Hervé Michard et Bertrand Faure positionnent des micros et tournent des boutons avec patience.

« THIS QUIET DUST WAS GENTLEMEN AND LADIES AND LADS AND GIRLS »

Visitez le site THIS QUIET DUST MUSIC

Pour ceux qui sont sur Facebook, nous vous invitons à nous rejoindre sur cette page
THIS QUIET DUST

A bientôt les amis pour cette nouvelle aventure, merci de votre soutien fidèle !

LES APPALACHES

Permettez que je vous parle des Appalaches !

Ne pas saisir le prétexte de la nouvelle année à souhaiter, excellente pour tous, avec la santé, le succès, etc, etc..
et pourtant je vous la souhaite !

Ne pas s’embourber dans des phrases qui n’en finissent pas…

Comment vous dire…

Comment vous dire MERCI

Un merci sincère, aimant, vibrant à vous qui m’avez chaudement accompagnés depuis le début de ma seconde vie consacrée à la musique et à l’écriture.

Ce ne fut jamais un rêve de  grandeur, mais plutôt un rêve d’accomplissement, nourri de lectures, d’écoutes de toutes sortes, de longues méditations devant mon océan préféré, de joies simples, d’amitiés nouvelles.

Et surtout,  m’apercevoir que lorsqu’il n’y a pas d’enjeux commerciaux particuliers, ni même le désir forcené de plaire à tous, rien n’est plus simple ni plus naturel que de se laisser faire par son instinct de création.

Ensuite, ne pas se paniquer, prendre son rythme, accueillir les critiques, les louanges, comme une part du chemin, et voir sur la distance si l’envie de créer est toujours profondément ancrée.

J’ai cette chance de ne pouvoir m’arrêter de composer et d’écrire. C’est un travail, que l’on ne s’y trompe pas, mais c’est surtout une magnifique ode à la vie, à l’âme et au petit enfant que chacun porte en soi. Je ne cesse de m’émerveiller de toutes ces notes qui naissent sous mes doigts et des mots qui se construisent, presque hors de moi, pour amener du sens..

Aujourd’hui, pour cette année 2013, je multiplie le plaisir !

Bientôt vous entendrez parler du nouvel album qui se profile « This Quiet Dust », mais là tout de suite, je vous fais partager une aventure plus fragile, plus personnelle avec une écriture en français.

Voici le tout premier titre « APPALACHES » qui a été filmé en session acoustique sur mon vieux compagnon Pleyel à qui il manque la feutrine pour la pédale de sourdine, et que je n’ai pas fait accorder depuis longtemps ! je l’aime comme cela, à la limite du désaccordage, avec peu de nuances possibles, avec quelques coups de pédale forte qui accompagnent mes élans.


Catherine Watine – Les Appalaches par LARTSENIC

SESSION ACOUSTIQUE \ »LES APPALACHES\ » – à découvrir aussi sur Lartsenic blogzine

LES APPALACHES
(Paroles et musique : Catherine Watine)

Je m’endors dans les Appalaches, sous la pluie des Canadair
La course des mammouths envahit mon sang
Comme le dernier des Mohicans
Je m’endors dans les Appalaches sous le vol des goélands
Ce cri des oiseaux blancs dans les vents ascendants
Envahit tout mon temps

J’ai besoin de vivre en solitaire
Cà ne veut pas dire qu’entre nous c’est la guerre
C’est juste un bout du rêve qui nous échappe
Un morceau de nous deux que je détache

Je suis une femme qui court avec les loups
Et tous les coups, me sont permis, s’ils sont des coups de foudre

Prends ta mémoire si tu veux me voir
Pendant ce temps-là j ‘envahirais d’autres couloirs
Je veux pouvoir offrir quelques fleurs du mal
Qui poussent dans mes désirs de femme animal
Je m’endors dans les Appalaches
Sous le vent lourd de la tempête
« Plonger au fond du gouffre,  Enfer ou ciel qu’importe »
Au chant de Baudelaire, je m’ouvre la porte

Je suis une femme qui court avec les loups
Et tous les coups, me sont permis, s’ils sont des coups de foudre
C’est juste un bout du rêve que plus rien ne cache
Plus rien de mes désirs que je ne sache

Au pied des Appalaches, c’est là que je me tiens
La course des mammouths a commencé sa charge
« Sois sage ô ma douleur et tiens toi plus tranquille »
au chant de Baudelaire, moi je prends la quille..
(…. Les champs d’herbe folle, les parfums que je respire)

MAISON WATINE: 1er extrait

Chers amis,

2012 prend doucement ses quartiers d’été et ce sera le moment d’une cinquième sortie du label Catgang !

Après la sortie de Still Grounds For Love, j’avais approché quelques amis en leur demandant de se réapproprier leur titre préféré de l’album… Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie de MAISON WATINE !

Un projet jouissif, extraverti, inattendu, foutraque orchestré par 7 remixers géniaux:

- STARS ALSO DIE
- THE SECOND LEFT HAND
- BEN UNZIP
- CHED HELIAS
- MAX LEONIDAS
- TYCHO BRAHE
- JON KENNEDY
et un une version retravaillée par moi même

L’album sort en CD (édition limitée à 300 exemplaires) et en digital (iTunes, Amazon, Spotify etc.), à partir du 29 juin.

Je vous invite à découvrir l’un de mes titres favoris de l’album, une version de Books and Lovers, remaniée par mon ami Tycho Brahé:

J’ai toujours entendu dire que les DJ’s n’étaient pas des musiciens et l’inverse. Je pense que vous serez surpris et que ce LP fera mentir la légende!

Merci pour votre soutien,
Catherine Watine

Trying To - Jon Kennedy REMIX (2011)

Pour vous faire patienter avant l’automne, voici l’un des remixs de l’album STILL GROUNDS FOR LOVE. Jon Kennedy nous livre une interprétation electro-jazz du titre « Trying To ».

Jon Kennedy (Grand Central, Tru Thoughts, Organik Rec etc.) avait déjà oeuvré sur un remix de l’album DERMAPHRODITE en 2006 : Not a pretence.

Watine – « Trying To » Jon Kennedy REMIX (2011) by Jon Kennedy

Pour télécharger ce remix en MP3, il vous suffit d’inscrire votre email et votre code postal ci-dessous.
Vous recevrez immédiatement un lien pour télécharger le titre.

Adresse e-mail:
Code postal:

Retrouvez la version originale ici: http://watine.bandcamp.com/track/trying-to

Pour suivre JK: @jonkennedy