Sélectionner une page

J’ai passé une semaine dans le 9-3…
Et ce n’était pas du tout un cheval de Troie

Avec Arnaud, Gonzague et Mathias (le groupe WATINE sur scène avec moi) on a résidé une semaine dans le 9-3, précisément sur une “Scène Conventionnée” répondant au joli nom de “Deux pièces cuisine”, sise au Blanc Mesnil.
Objet : Résidence artistique et concert de fin de résidence. Donc, on y a résidé, et boudiou.. Que ce fut grandiose !!

Big stand up à tout l’équipe du lieu, merci Eric, Dimitri, Fabrice, Sidi et les autres.. et un immense merci à ARCADI pour son soutien !

Riche d’enseignements et d’émotions (je commence tranquille !), pendant 4 jours exit la pudeur, les petits arrangements, les “je me cache derrière mon instrument”, il a bien fallu être honnête, savoir pourquoi on était là, pourquoi j’étais là..
L’auteur Catherine Watine avait bien écrit ses textes, la compositrice Catherine Watine, avait mis tout cela en partition, mais l’interprète WATINE où était-elle ?.. Avec le coach, Benjamin, j’ai sauté dans le vide, il m’a demandé de ressentir tout et de lui restituer.. D’habitude, je sais bien faire l’éponge.. Alors, je me suis mouillée la chemise, la peau et les os…Quelquefois, il prêtait son flanc et son épaule pour me servir de punching ball ! tu montes sur la scène, tu as quelque chose à dire, et tu le dis avec simplicité, justesse et émotion … On recommence !
Et bien voyons !!! C’est bien sûr !!! Dramaturgie, grandiloquence justesse du ton, confidence, fragilité, éclat, diva … Pour la voix, les gestes, la posture, les déplacements… Et puis la connivence avec les musiciens, la rencontre avec leurs moments à eux, sur scène, les petits regards chargés d’amitié et d’émotion … Et puis encore et toujours, le coach me demandant de le regarder dans les yeux, et de lui raconter mon histoire en le faisant vibrer. L’anglais me protégeait avant, maintenant il m’oblige à me dépasser – comme dans un film muet, je dois tout traduire par mes gestes, mes non-gestes, mes expressions, mes douceurs, mes colères…
Jour après jour, la semaine a passé très vite, les embouteillages du retour me servaient de zone tampon avant le retour at home !!
Mais je mangeais coaching, je dormais coaching… Et le rhume, ce satané rhume ne décolèrait pas… Oui, il faut dire que j’avais mon clavier à Jardin (?? XIZGFURGS-VBEUGO ceKOAÇÀ !) et que j’étais exactement sous la climatisation !! Le régisseur m’avait super gentiment installé un parasol (assez anachronique sur le plateau) que j’aurais bien gardé pour le concert, mais bon, j’ai bien dû me ranger à l’avis esthétique général.. Il en reste juste la photo témoin:

Le dernier jour samedi, nous avions donc le concert le soir même ! Alors, le coach nous a quitté la veille du concert, sur un magistral “bon, ce dernier filage était moyen… Mais il vaut mieux cela, demain vous risquez d’être bons sur scène”. La tactique du coach !!!
Nous sommes restés 4 orphelins samedi matin, interdits de refaire un filage du concert pour ne pas perdre notre énergie ! Alors, pour caler la lumière,on a fait une allemande (?? XIZGFURGS-VBEUGO ceKOAÇÀ !)
Et puis après, on a fait une italienne (?? XIZGFURGS-VBEUGO ceKOAÇÀ !)
Et puis, on a refait une partie du filage, pour équilibrer les volumes sonores !

Là, je crois qu’un petit glossaire s’impose :
Faire une italienne : dire uniquement le texte, sans intonations ni sentiments ni gestes, mais à plat et vite.
Faire une allemande : la même chose qu’une italienne, mais avec les déplacements sur la scène.
Faire un filage : représentation « rapide » où les places sont prises, où on chante les titres en partie seulement, où l’on se contente d’enchaîner du début à la fin. On n’y met pas l’émotion. On joue en dessous. On peut faire un filage lumière, un filage son…
Jardin : se trouve à gauche lorsqu’on regarde la scène quand on est dans la salle.
Cour : se trouve à droite, par voie de conséquence…
Pour s’en souvenir, super truc : Jesus-Christ.. Jesus est à gauche (ah bon !! Il va voter Hollande alors) donc Jardin-Cour, jardin est à gauche

Post Scriptum :
Cette résidence fut “fuck the sun” (on n’a pas vu le soleil pendant 4 jours, alors qu’il faisait un temps splendide) mais pour une fois, je n’ai pas cherché la brûlure de soleil, nous avions celle de l’âme.. (bon, oui, je sais, c’est un peu too much!!!)

Post Scriptum :
Ah oui, j’ai fait la cantinière aussi…
Jour 1 : Salade de champignons, feta, coriandre, lardons + Crêpes aux 2 fromages
Jour 2 : plat de lentilles corail, oignons, haricots verts et épices + …. Je ne me souviens plus
Jour 3 : Hachis parmentier de canard, yes !!
Jour 4 : l’inévitabe tournée de pizza(s)
Jour 5 : Tajine d’agneau aux pruneaux servi sur son riz parfumé
Et les croissants le matin !
On était très bien dans la cafet du Deux pièces cuisine !!

Post Scriptum :
Grosse Caisse TV (web TV) a fait la captation video du concert à 3 caméras.. Alors, on se revoit bientôt !!

En attendant, voici une petit florilège filmé par Eric Paris, du Deux Pièces cuisine:

Watine au Deux Pièces Cuisine par 2pc

Dernier post Scriptum :
Chris Martin est venu m’encourager backstage le dernier soir.

Vrai ou faux ?
 
 
 
 
 
 
Et rappel des dates de concert jusqu’à la fin de l’année (voir le post précédent!)

CHAMBERY, 27 octobre
LYON, 28 octobre
LIVERNON, 2 décembre
BAYONNE, 3 décembre
TOULOUSE, 8 décembre
ALBI, 9 décembre
GRAULHET, 10 décembre