PHÔS, à l’oblique

Watine - Phôs, à l'obliqueA l’OBLIQUE est le premier album de l’entité PHÔS (Ce nom veut dire lumière en grec)
L’un compose (Intratextures), l’autre écrit et récite (Catherine Watine).
Il y a comme un lien de l’ordre gémellaire entre ces 2 sensibilités, qui révèle une entité très lumineuse, sombre mais flamboyante.  Chacun éclaire l’autre de façon non frontale, à l’oblique.
Au-delà de la musique addictive, la voix a un pouvoir hypnotique, évidemment renforcé par la musique qui se renforce à son tour des paroles dont la noirceur sans doute voulue, renferme une lumière incandescente qui inonde notre cortex.
Et cette voix qui fait silence par intervalles pour laisser la place au développement musical, vient nourrir l’imaginaire de la personne qui écoute. 
Plus qu’une respiration, lorsqu’elle s’arrête, c’est comme un temps de RIEN qui n’en est pas,  un RIEN d’une évidence nécessaire pour reprendre son souffle.

… Comme autant de répliques
Comme autant de courses à l’Oblique…

Groupe Facebook dédié au projet

Yan KOUTON (Indiepoprock) :

« Au carrefour de toutes les intimités, « A l’Oblique », premier album d’un tout nouveau duo appelé PHÔS, est la rencontre de Catherine Watine et de la musique d’Intratextures. Si l’on connaît ce dernier pour son projet de dark-electro et de drone music, on le découvre ici dans des courants plus mélodiques. Catherine Watine, musicienne prolifique, a cette fois-ci laissé libre cours à son écriture, comme entraînée par des compositions exceptionnelles, que l’on pourrait qualifier d’electro-rock. Mais ce serait tellement réducteur. Les textes de Watine, s’envolent littéralement grâce à la puissance retenue d’une musique qui rappelle tour à tour les écossais d’Arab Strap, le post-folk de Gravenhurst. Dans cette veine, on peut parler d’un genre qui s’apparente à la Poetic Wave Rock.

« A l’Oblique » se pose ainsi tout près de l’univers de Patti Smith revisité par Daniel Darc et Alain Bashung. L’album est une bombe d’émotion, dont la beauté et la justesse laissent sans voix. Catherine Watine, sublime récitante de ses textes à la poésie fracassée s’impose à nouveau comme une interprète unique et précieuse. On la (re)découvre comme une auteure à fleur de peau, déclamant une prose sensible, brutale et brûlante. Une prose propulsée par le talent d’Intratextures pour élaborer des pièces musicales aux confins du post-rock, de la musique sérielle et progressive, toujours furieusement addictives. Infiniment poétique et existentiel, terriblement remuant, « A l’Oblique » est une expérience, plus qu’un simple disque. En dehors des sentiers battus, pour tailler avec grâce et force mêlées, dans les sentiments et accidents, tout ce qui traverse nos vies »

Catgang Music

3 Avenue du General Leclerc,
92100 Boulogne Billancourt – FRANCE
Tel : +33 (0)685 943 147

Suivre Watine sur les réseaux sociaux